Votre implication sur la dernière grève du mois de novembre 2016 a provoqué cette intersyndicale : vous pouvez être fiers d’y avoir participé malgré ce que beaucoup pensent et disent !

Vous trouverez le tract avec les revendications communes ci-dessous.

Le déplacement se fera en train :

  • départ vers 7h30 de la Gare Saint-Jean
  • retour vers 22h / 23h sur Bordeaux

Le coût d’un billet « tarif groupe » est au alentour de 100 euros (aller/retour).

Les organisations syndicales de Gironde ont décider de demander une participation à leurs adhérents de 30 euros.
L’UNSA fait un geste supplémentaire comme la dernière fois et demande 20 euros à ses adhérents. Chaque syndicat gère ses syndiqués. Jonathan Berthot de la CGT s’occupe des non-syndiqués qui payeront la totalité du billet.

Un tract précisera les modalités concernant :

  • les horaires précis
  • la charte morale de comportement
  • et la tenue.

D’ores-et-déjà, nous vous annonçons que ce sera la tenue kermel avec parka.

Nous avons décidé d’un budget pour ce déplacement qui peut en appeler d’autres. Vous comprendrez donc qu’un nombre limité d’adhérents pourra être acheminé dans ces conditions sur Paris.

Le nombre maximum possible pour la prise en charge par l’UNSA-SDIS 33 est de 25 adhérents.
Les 25 premiers inscrits seront donc prioritaires pour ce déplacement. Si un autre déplacement se fait nous prendrons en priorité les personnes non retenues sur cette manifestation. Si chaque OS fait le même effort financier, nous pourrons acheminer 125 girondins + les non syndiqués qui feront l’effort pour défendre leur profession.


INSCRIPTIONS OBLIGATOIRES AVANT LE VENDREDI 3 MARS


POUR VOUS INSCRIRE, IL VOUS SUFFIT DE COMMENTER CET ARTICLE EN FIN DE PAGE EN PRECISANT VOTR NOM & PRENOM ET METTRE PRESENT DANS LA CASE COMMENTAIRES


ENVOYER VOS 20 EUROS DE PARTICIPATION  PAR VIREMENT OU AU TRESORIER A l’ADRESSE SUIVANTE :

DELAMOUR Lionel
18 rue Jean-Baptiste Charcot
33700 MERIGNAC


Merci par avance pour votre compréhension et votre implication. Sachez que le personnel de garde pourra également faire grève en centre.

Cette manifestation doit rester dans l’histoire des sapeurs-pompiers et à quelques mois des élections présidentielles, c’est le moment de frapper fort pour obtenir des revendications qui sont réalistes et légitimes !


DECOUVREZ LE TRACT

Share This
hello