Ce 19 juillet 2018, la Direction du SDIS de la Gironde recevait les organisations syndicales.

L’objet de la réunion était d’informer les organisations syndicales des dispositions qui vont être mises​ en œuvre pour combler le manque de personnel SPP.
En effet, suite aux futurs affectations et aux départs en retraites, il va rester 40 à 50 postes vacants principalement au sein du groupement centre.
​​
– 8 caporaux vont arriver par voie de mutation en septembre 2019
– 32 stagiaires caporaux seront recrutés dès février prochain et sortiront de la FI en mai 2019
​-​ 32 autres stagiaires caporaux seront recrutés au deuxième semestre 2019

L’effectif du corps ​devrait ​augmenter également de 150 agents, recrutés sur 3 ans, sous réserve des nouveaux financements.​

Pour palier au déficit de SPP, le SDIS 33 a décidé de recruter 40 contractuels qui bénéficieront d’un premier contrat de 4 mois du 01/09/18 au 31/12/18.
Puis 40 ​nouveaux contrats du 01/01/19 au 30/04/19 seront également signés.

Ces postes seront ouverts​ aux SPV du SDIS 33 en priorité. Les chefs de groupement vont organiser le recensement des agents SPV intéressés dès la semaine prochaine.
​Les lieux d’affectation seront arrêtés la semaine prochaine en fonction des mutations des caporaux SPP actuellement à l’étude.
Les SPV intéressés devront faire acte de candidature, ils ne feront pas l’objet d’un entretien de sélection et le choix se fera sur l’avis des chefs de groupement.
Ces contractuels prendront le cycle de travail des SPP en fonction de leur centre d’affectation.

Dès le mois de janvier 2017 nous écrivions aux élus du conseil d’administration dans leur mairie pour les alerter sur le besoin de recrutement.

Pour l’UNSA-SDIS33, cette mesure provisoire est nécessaire vu l’urgence de la situation.

Nous avons demandé à l’administration d’être vigilante sur les fonctions afin que les SPP conservent les fonctions de chefs d’agrès, hormis éventuellement celle de chef d’agrès VSAV.

Share This
hello