Le jeudi 24 octobre 2019, l’intersyndicale était conviée à une réunion de travail, relative au volet statutaire.

L’UNSA SDIS de FRANCE était représentée par Jérôme FRANCOIS et Stéphane FOOS.

En début de réunion, Monsieur Alain THIRION, Directeur Général de la Sécurité Civile et de la Gestion des Crises (DGSCGC), a tenu à remercier les secours pour le travail remarquable effectué, suite au violent événement météorologique qui a frappé l’arc méditerranéen.

Il a ensuite longuement évoqué la mobilisation des sapeurs-pompiers du 15 octobre à Paris. Au-delà de quelques dérapages, il se félicite que la manifestation se soit globalement bien déroulée. Un débat s’est engagé sur les ordres qui ont été donnés en matière de maintien de l’ordre.

L’UNSA-SDIS a clairement fait savoir que dans cette partie de « poker menteur » engagée avec le Ministre de l’Intérieur, la conduite exemplaire des sapeurs-pompiers et les images choquantes, diffusées sur les grands médias, discréditaient l’action du gouvernement. Nous avons réaffirmé notre indignation et nos regrets.

Sur la question des demandes de sanctions faites dans certains SDIS, pour les agents ayant été identifiés en tenue de travail, le DGSCGC a fait savoir qu’il ne peut pas donner de consignes contraires à la loi.

Plusieurs points ont été abordés :

  • Un état des lieux rapide a été fait sur les promotions dans chaque grade.
  • Concernant la situation des caporaux : il n’y aura pas de concours tant que les SDIS n’ont pas épuré la liste du concours externe.
  • Pour les lieutenants de 2èmeclasse, le REAC est en cours.
  • Pour les concours et examens de colonel, commandant et capitaine, au regard des listes de « reçus-collés » trop importante (surtout en externe) l’administration espacera les concours tous les 2 ans.
  • Enfin, la DGSCGC est en attente des retours de la FS3 concernant l’application de la filière dans tous les SDIS avant la fin de l’année. Elle n’est pas favorable à une « nouvelle nouvelle filière » et s’attachera à corriger les dysfonctionnements d’une filière dont les mesures pérennes ne font que commencer. 

Questions diverses :

Il est abordé la situation des PATS en CTA-CODIS. Au regard de l’évolution des métiers de la « prise d’appels », la DGSCGC ne produira pas de note écartant les PATS de ces emplois. Elle invite les organisations syndicales à trouver des solutions au cas par cas dans les SDIS.

Il est rappelé l’existence d’une fiche relative aux modalités de nomination au choix des sapeurs-pompiers professionnels (cf lien ci-dessous)

Plusieurs réunions se tiendront courant novembre parmi lesquelles :

  • 6 novembre : réunion relative aux retraites avec les financeurs (départements et communes) et M. Jean-Paul Delevoye, Haut Commissaire aux Retraites.
  • 12 novembre : réunion relative au SUAP en présence des ministères de l’Intérieur et de la Santé.
  • 14 novembre : réunion concernant la prime de feu, en présence du ministre de l’intérieur et des financeurs.

Le bureau UNSA –SDIS de France poursuit son travail pour défendre vos revendications.

Share This
hello