Rapport annuel 2017 de l’ONDRP sur les agressions des Sapeurs-pompiers durant l’année 2016

Rapport annuel 2017 de l’ONDRP sur les agressions des Sapeurs-pompiers durant l’année 2016

L’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) est un département de l’Institut national des hautes études de la sécurité et de la Justice. Il est doté d’un conseil d’orientation chargé d’assurer l’indépendance de ses travaux. Il a comme activité principale la production et la diffusion de statistiques sur la criminalité et la délinquance. L’ONDRP inscrit ses travaux dans le cadre de la statistique publique et du code des bonnes pratiques de la statistique européenne.

L’ONDRP a notamment pour mission de recueillir les données statistiques relatives à la délinquance auprès de tous les départements ministériels et organismes publics ou privés ayant à connaître directement ou indirectement de faits ou de situations d’atteinte aux personnes ou aux biens. A ce titre, il analyse et diffuse les données sur les crimes et délits enregistrés par les services de police et les unités de la gendarmerie nationales. Avec l’INSEE, il conçoit et exploite l’enquête nationale de victimation « Cadre de vie et sécurité ». Il a également la responsabilité de la production d’études sur l’évolution des phénomènes criminels à travers une approche multi-sources et, depuis le 1er janvier 2010, en y intégrant les données sur la réponse pénale produites par le ministère de la Justice. Il organise la communication des résultats de ses études à travers des publications régulières.

 » En 2016, 2 280 sapeurs-pompiers ont déclaré avoir été victimes d’une agression au cours d’une intervention. En 2015, ce nombre s’élevait à 1 939 ce qui représente une augmentation du nombre de déclarations d’agression de 17,6 % en un an  » … ce constat alarmant ne devrait malheureusement pas évoluer dans le bon sens pour l’année 2017.

 

La Nouvelle-Aquitaine est en première position avec 406 sapeurs-pompiers agressés, soit une moyenne de 11,3 sapeurs-pompiers agressés pour 10 000 interventions !

 

L’UNSA-SDIS33 et l’UNSA-SDIS de France oeuvrent depuis plusieurs mois pour essayer d’améliorer une situation devenue inquiétante lorsqu’il s’agit de la sécurité des personnels sur intervention. Ce rapport renforce donc notre volonté et notre motivation pour essayer de trouver des solutions adéquates et adaptées afin de les proposer aux autorités compétentes.


Retrouvez l’intégralité du rapport ci-dessous :

ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTERESSER :

hello