[VIDEO] Raisons de la manifestation du 24 novembre à Paris et comprendre les mécontentements sur l’application du PPCR

[VIDEO] Raisons de la manifestation du 24 novembre à Paris et comprendre les mécontentements sur l’application du PPCR

Voici une vidéo réalisée par l’UNSA-SDIS de France qui vous permettra de découvrir les raisons de la manifestation du 24 novembre à Paris et de comprendre les mécontentements sur l’application du PPCR.

Précisions et explications sur la grève nationale du mercredi 19 octobre 2016

Précisions et explications sur la grève nationale du mercredi 19 octobre 2016

Comme vous le savez, l’UNSA-SDIS de France appelle à la grève du mercredi 19 octobre 8h au jeudi 20 octobre 8h.
Pour ceux qui s’interrogent sur les raisons qui motivent ce mouvement national et face aux critiques d’autres organisations syndicales, veuillez trouver ci-joint des précisions et explications détaillées :

 

explications-greve


Préavis de grève le 19 octobre 2016

Préavis de grève le 19 octobre 2016

Le syndicat national UNSA-SDIS de France dépose un préavis de grève nationale du mercredi 19 octobre 8h00 au jeudi 20 octobre 8h00.

Avec une filière 2012 non aboutie + une application du PPCR au rabais chez les sapeurs-pompiers, nous avons en résumé une filière hybride 2017 inadaptée aux enjeux des SDIS !

L’UNSA dit non et demande la réouverture du volet statutaire de la filière sapeurs-pompiers !

Découvrez les revendications et les explications :

Préavis grève 19 octobre - PAGE 1

Préavis grève 19 octobre – PAGE 1

Préavis grève 19 octobre - PAGE 2

Préavis grève 19 octobre – PAGE 2


Intersyndicale du 3 mars 2016 : appel à mobilisation le 12 mars

Intersyndicale du 3 mars 2016 : appel à mobilisation le 12 mars

L’intersyndicale autour du projet de loi El Khomry s’est réunie ce jour au siège national de l’UNSA.

L’UNSA y était représentée par Florence DODIN secrétaire générale adjointe, Vanessa JEREB secrétaire nationale, Dominique CORONA secrétaire national.

Etaient présentes les organisations suivantes :

CFDT,  CFE CGC, CFTC, CGT, FO, FSU, UNSA, UNEF, FAGE, UNL et FIDL.

Solidaires ayant décliné notre invitation.

Cette réunion avait pour objectif de préparer ensemble des contrepropositions que nous pourrions porter dans la continuité de l’intersyndicale du 23 février.

L’UNSA a rappelé en préambule sa position sur ce texte, position explicitée lundi à la ministre du travail.

L’UNSA souhaite que la phase de concertation qui s’ouvre apporte des améliorations substantielles notamment sur les apprentis, les forfaits jours, le fractionnement des repos, les astreintes, les congés…..

L’UNSA a rappelé son opposition aux mesures de la barémisation des indemnités prud’homales, aux dispositions sur le licenciement économique et referendum d’entreprise, et aux mesures accroissant le pouvoir de décision unilatéral de l’employeur.

Nous avons aussi rappelé que ce projet inclus des mesures positives portées par l’UNSA telles que, le CPA, les travailleurs détachés, la VAE renforcée, les moyens supplémentaires pour les organisations syndicales. C’est pourquoi nous ne souscrivons pas aux appels de retrait du texte.

Nous avons rappelé notre volonté de pouvoir sortir de cette intersyndicale avec un texte commun.

La CFDT, la CFE- CGC, la CFTC,  la FAGE et l’UNSA se sont rejointes dans les propositions que vous trouverez dans le texte en annexe.

FO est restée sur sa position de demande du retrait du texte et a annoncé dès le début de l’intersyndicale qu’elle ne signerait pas de texte.

La CGT, la FSU l’UNEF, l’UNL et la FIDL n’ont pas signé, ne souhaitant pas sortir de cette réunion avec un texte écrit. Pour autant, les ponts ne sont pas rompus car les 12 organisations se retrouveront le 18 mars.

Face à cette situation, les organisations syndicales signataires ont décidé de travailler ensemble. Dans ce cadre, elles ont décidé d’appeler les salariés et les jeunes à une mobilisation le samedi 12 mars. Cette journée aura pour objectif de peser sur le gouvernement afin que celui-ci entende nos revendications :

Communiqué de presse

Communiqué de presse

 

Dès à présent nous demandons aux UD et aux UR de se rapprocher de leurs homologues de la CFDT de la CFTC de la CFE-CGC et de la FAGE afin d’organiser cet événement dans les territoires.

Vous serez rapidement informés des modalités pratiques de cette journée.

Bien entendu, l’UNSA n’appelle pas à la journée du 9 mars dont le mot d’ordre est le retrait du projet de loi.

Nous reviendrons vers vous pour vous informer suite à notre prochaine rencontre en bilatérale avec le Premier Ministre qui aura lieu le 9 mars à 18 heures.


Grève et journée d’action du 26 janvier 2016

Grève et journée d’action du 26 janvier 2016

LE 26 JANVIER 2016, L’UNSA Territoriaux N’APPELLE NI A LA GREVE NI A UNE JOURNEE D’ACTIONS
POURQUOI ?
A l’issue du Conseil National de l’UNSA Fonction Publique du 10 décembre, toutes les fédérations se sont prononcées contre cette journée sous quelque forme que ce soit.
Ce sont les organisations non signataires du protocole Parcours Professionnels et Rémunérations (PPCR)qui appellent à la grève – GCT – FO – FSU. Leurs revendications portent sur la négociation salariale qui doit s’ouvrir en février 2016 et qui est inscrite dans le protocole PPCR suite à une demande de l’UNSA.
Pour l’UNSA Territoriaux, la problématique de la négociation salariale est connue après 5 ans de blocage du point d’indice. Et ce n’est pas une journée d’actions préalable à l’ouverture de ces négociations qui permettra d’obtenir plus.
Pour l’UNSA Territoriaux cette forme d’action syndicale destinée à construire un rapport de force préalable ne correspond plus au syndicalisme d’aujourd’hui. Pour autant, la négociation salariale de février 2016 sera importante. En fonction des propositions qui seront mises sur la table par le gouvernement, l’UNSA Territoriaux les étudiera et se positionnera, y compris en envisageant d’éventuelles réactions fortes.

La Secrétaire Générale – Catherine GUERIN


Notre position pour la grève du 3 décembre 2015

Notre position pour la grève du 3 décembre 2015

Un appel à la grève a été lancé par la CGT pour la journée du 3 décembre 2015 reprenant de multiples revendications :

• pour la défense du service public et la reconnaissance des agents qui le délivrent
• pour le maintien des moyens nécessaires afin de garantir la qualité des secours
• pour la garantie d’égalité et de gratuité des secours à tous les citoyens
• contre toute proposition de rallongement de la durée des cotisations retraite
• contre toute solution qui favorise la précarisation des agents des SDIS
• contre tout remplacement d’emplois statutaires par des volontaires ou des emplois précaires
• pour la reconnaissance et le maintien du CRO et la garantie du bénéfice de ce dispositif à ceux qui souhaitent y recourir
• pour permettre de recentrer les efforts d’embauche pour garantir les missions de secours
• contre les nouvelles méthodes de management axées sur la productivité et la flexibilité qui mènent au burn-out, suicides, …

– L’UNSA les cautionne en partie et laisse libre choix à chaque adhérent et sympathisant de se positionner –

Le financement des SDIS reste la préoccupation majeure de l’UNSA et toutes ces revendications en dépendent directement.


Les sapeurs-pompiers du Val d’Oise en grève contre les fausses urgences !

Les sapeurs-pompiers du Val d’Oise en grève contre les fausses urgences !

Découvrez le mouvement initié par l’UNSA-SDIS95 (Val d’Oise), en grève contre les fausses urgences … nouvelle preuve que les SDIS de première catégorie rencontrent tous les mêmes problématiques !

Les pompiers du Val-d’Oise en grève contre les fausses urgences

http://www.leparisien.fr/pontoise-95300/les-pompiers-du-val-d-oise-en-greve-contre-les-fausses-urgences-25-03-2015-4636763.php

[Maj] Grève de la fonction publique territoriale du 15 mai 2014

[Maj] Grève de la fonction publique territoriale du 15 mai 2014

L’UNSA Territoriaux appelle les agents de toute la fonction publique territoriale à se mobiliser pour faire du 15 mai une journée forte de protestation.

Le gouvernement lors de l’annonce du pacte de responsabilité entérine le gel du point d’indice pour les fonctionnaires.

10 ans que nous perdons du pouvoir d’achat !

L’annonce d’une clause de revoyure sur les salaires n’est qu’un artifice supplémentaire puisque l’ouverture de négociations annuelles sur les salaires est prévue dans la loi. Elle ne saurait satisfaire les millions de fonctionnaires, qui une fois de plus sont pointés du doigt comme étant les seuls responsables des déficits publics.

Aujourd’hui, la porte de la négociation s’est refermée brutalement. Et si la réponse est dans la rue, nous nous y retrouverons.

Comme l’UNSA Territoriale, l’UNSA-SDIS 33 appelle ses adhérents de repos à manifester contre le gel du point indice.

La grève est justifiée mais elle impacte le pouvoir d’achat des agents, chacun choisira sa position concernant le fait de grève.


[Maj]                                                  TOUS DANS L’ACTION LE 15 MAI
 

MANIFESTATION A BORDEAUX

11H 30 PLACE DE LA REPUBLIQUE

POUR NOS SALAIRES POUR NOS EMPLOIS : L’UNSA FONCTION PUBLIQUE APPELLE LES AGENTS DE TOUTE LA FONCTION PUBLIQUE A SE MOBILISER POUR FAIRE DU 15 MAI UNE JOURNEE FORTE DE PROTESTATIONS afin d’exiger une revalorisation des rémunérations et défendre nos emplois.

Après quatre années de gel du point d’indice et une baisse importante du pouvoir d’achat depuis dix ans, la perspective d’un blocage des salaires pendant deux années supplémentaires est totalement inacceptable.

 Nous exigeons :

• Une revalorisation immédiate du point d’indice

• La refonte de la grille pour une meilleure reconnaissance des compétences et des qualifications

• Le renforcement de la part indiciaire dans la rémunération

• l’égalité salariale entre les femmes et les hommes

Les perspectives de suppressions d’emplois pèsent sur les missions du service public, la qualité du service rendu aux usagers et sur les conditions de travail de tous les agents.

Nous revendiquons :

• Des emplois statutaires pour faire face aux besoins

• Davantage de garanties pour les contractuels

• Des perspectives de carrière et de mobilité pour tous les agents

• La possibilité d’exercer les missions de service public dans des conditions décentes.

Position de l’UNSA-SDIS33 sur la grève et le rassemblement organisés par le syndicat SUD le 6 mai 2014

Position de l’UNSA-SDIS33 sur la grève et le rassemblement organisés par le syndicat SUD le 6 mai 2014

Le syndicat SUD appelle le personnel du SDIS 33 à une grève et un rassemblement à la Benauge le 6 mai 2014.
Leur intention est d’alerter les élus sur les problématiques liées au financement du SDIS (actuellement indexé sur l’inflation et non sur les variations de population) et sur l’insécurité des quais de Paludate en centre ville de Bordeaux.

Le Syndicat UNSA-SDIS33 participera au dialogue avec les élus et les autres organisations syndicales pour trouver des solutions de financement.

Pour cette raison, nous encourageons nos adhérents de repos à se joindre au rassemblement.

Nous n’appelons pas à la grève le 6 mai.

Pour le bureau UNSA-SDIS33, la grève est un outil de dernier recours uniquement en cas d’échec de dialogue social.

hello