[Concours] L’UNSA-SDIS de France demande plus de postes au concours interne de lieutenant 2ème classe

[Concours] L’UNSA-SDIS de France demande plus de postes au concours interne de lieutenant 2ème classe

Pour appliquer la filière de 2012, les Services Départementaux d’Incendie et de Secours ont exprimé de forts besoins en recrutements de lieutenants de 2ème classe. Pour y répondre, la Direction Générale de la Sécurité Civile et de la Gestion des Crises a mis en place deux dispositifs au titre de l’année 2018 :

  1. Un examen professionnel, conformément à l’article 26 du décret n° 2012-522, pour 500 postes.
  2. Un concours interne, conformément à l’article 5 du décret n° 2012-522, pour 160 postes.

Force est de constater que la voie de l’examen professionnel ne permettra pas de pourvoir les 500 postes prévus puisque le nombre de lauréats devrait avoisiner la centaine. Déjà en 2017, 500 postes étaient à pourvoir au titre de l’examen professionnel et seulement 104 agents en avaient été lauréats.

En revanche, le concours interne est très prisé avec, à priori, plus de 3.500 candidats. C’est pourquoi, pour répondre aux besoins effectifs des SDIS, avec pragmatisme nous demandons au Directeur Général de la Sécurité Civile que le nombre de postes ouverts au titre du concours interne soit revu à la hausse de manière très substantielle : 500 postes au lieu de 160.

Rappelons que le nombre de lauréats au concours interne de lieutenant de 2ème classe ouvre des possibilités de nominations aux choix !

De plus, le peu d’attractivité de l’examen professionnel de lieutenant de 2ème classe n’est pas un phénomène nouveau. Cela relève d’une part de la nature des épreuves et d’autre part de la manière dont ces cadres sont employés dans les SDIS. A l’approche de la dernière année de mesures transitoires, nous avons demandé à la DGSCGC que les épreuves à venir soient recentrées sur ce que l’on attend d’un lieutenant de 2ème classe et qu’il soit reprécisé aux SDIS le cadre d’emploi qu’ils doivent y occuper.

Application de la filière SPP en Gironde: nous y sommes !

Application de la filière SPP en Gironde: nous y sommes !

Ce jour, le 14 mai 2018, le Président du SDIS de la Gironde Monsieur Jean-Luc Gleize recevait toutes les organisations syndicales et annonçait la manière dont la filière SPP allait être appliquée au sein du SDIS33. 


Pour l’UNSA-SDIS33 il s’agit d’une avancé importante qui marque l’histoire de notre SDIS.
Application de la filière SPP en Gironde: nous y sommes !

[COMMUNIQUE & COURRIER AU PRESIDENT] Intersyndicale du 26 mars 2018

Suite à l’intersyndicale du lundi 26 mars 2018, nous avons décidé de rédiger un communiqué pour informer les agents sur les décisions prises et nous avons envoyé un courrier au Président du SDIS 33 afin d’avoir des mesures concrètes sur l’application de la filière SPP lors de la réunion prévue le 14 mai 2018.

Cliquez sur les liens suivant pour les découvrir …

ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTERESSER :

[INFOGRAPHIE] Si la filière SPP n’est pas appliquée en Gironde, quels grades seront impactés et quelle sera la perte moyenne sur les salaires ?

[INFOGRAPHIE] Si la filière SPP n’est pas appliquée en Gironde, quels grades seront impactés et quelle sera la perte moyenne sur les salaires ?

Dans la continuité du document réalisé pour comprendre la situation actuelle en Gironde (), nous avons réalisé une infographie qui montre qui seront les grands perdants en cas de non application de la filière SPP :

 

  • les grades concernés,
  • les changements qui s’opéreront entre aujourd’hui et après le 31 décembre 2019 (perte fonction, changement des primes de responsabilité, perte de la NBI, perte des fonctions, …),
  • et l’impact sur les salaires avec une perte moyenne nette calculée par mois.
ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTERESSER :

Quelques éléments d’explications pour comprendre la situation actuelle en Gironde

Quelques éléments d’explications pour comprendre la situation actuelle en Gironde

Toujours en phase transitoire MAIS à quelques mois de la date butoir de l’application de la filière (31 décembre 2019), de nombreux agents sont de plus en plus inquiets et se posent de nombreuses questions quand à leur avenir professionnel.

Nous avons donc travaillé à la conception d’un document qui permet à tout un chacun de connaitre l’historique des évènements majeurs impactant notre profession de 2001 à aujourd’hui ( filières sapeurs-pompiers professionnels, accord Jacob, PPCR, …) et par conséquent de comprendre la situation actuelle que nous vivons en Gironde.

Nous insistons sur le fait que ce document se veut juste factuel.

A la lecture de celui-ci, vous constaterez par vous-même que de nombreux éléments sont venus interagir avec la mise en place de la filière de 2012.

ATTENTION : le document est très complet et il est préférable de le lire sur un ordinateur. Bonne Lecture.

ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTERESSER :

[Communiqué] Réunion sur la filière SPP à la DGSCGC

[Communiqué] Réunion sur la filière SPP à la DGSCGC

Le lundi 5 février, toutes les organisations syndicales étaient reçues à la Direction Générale de la Sécurité Civile pour faire un point sur la filière SPP et les deux dernières années de la période transitoire.

La DGSCGC recule sur son projet de « nouvelle nouvelle filière ».

L’UNSA-SDIS de FRANCE se félicite d’avoir été entendue lors des nombreuses rencontres bilatérales.

ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTERESSER :

Réunion ministérielle du 11 décembre 2017

Réunion ministérielle du 11 décembre 2017

Le lundi 11 décembre 2017, l’UNSA-SDIS de FRANCE était reçue Place Beauvau pour une réunion bilatérale avec Madame Jacqueline GOURAULT, Ministre auprès du Ministre de l’intérieur.

Découvrez ci-dessous les 2 pages du compte-rendu :

ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTERESSER :

Filière SPP : communiqué commun des organisations syndicales représentatives

Filière SPP : communiqué commun des organisations syndicales représentatives

Le 29 novembre dernier, les organisations syndicales représentatives étaient reçues à la Direction Générale de la Sécurité Civile et de la Gestion des Crises (DGSCGC). L’Administration nous présentait un projet de modifications de la filière de 2012.

La fin des mesures transitoires (le 31 décembre 2019) approche à grand pas et certains SDIS n’ont pas fait l’effort de nommer les agents aux grades correspondants à leurs fonctions :

  • Je suis chef d’agrès une équipe, je dois être nommé sergent !
  • Je suis chef d’agrès tout engin, je dois être nommé adjudant !
  • Je suis chef de groupe, je dois être nommé lieutenant !

Rappelons, qu’avant de valider la filière de 2012, les élus ont été consultés et ont donné leur accord :

  • Assemblée des Départements de France (ADF)
  • Association des Maires de France (AMF)
  • Élus locaux du Conseil Supérieur de la Fonction Publique Territoriale (CSFPT)

Rappelons que, à leur demande, les mesures transitoires ont été étendues de 5 à 7 ans pour en faciliter le financement.

Rappelons que, malgré cela, certains SDIS ne respectent pas la parole donnée. Quelle confiance accorder aux élus dans l’avenir ?

Le 1er janvier 2020 aucun agent ne doit perdre ses fonctions. C’est inacceptable !

Inacceptables, les propositions de la DGSCGC le sont aussi :

  • Déconnection du principe grade/emploi qui mettrait un coup d’arrêt à toutes les nominations que permet la filière de 2012.
  • Le retour d’un grade de major, mais en catégorie C, qui permettra aux SDIS de les employer sur des fonctions de lieutenant, sans les nommer.

Bref, un retour à la filière de 2001 et en low-cost !

Cet avis est très largement partagé par l’ensemble des organisations syndicales qui demandent toutes l’application pleine et entière des mesures transitoires de la filière de 2012.

Le problème, ce n’est pas la filière de 2012 ! Le problème, c’est au contraire sa non-application !

L’UNSA-SDIS de FRANCE a des propositions concrètes et pragmatiques dans l’intérêt des agents et du service public. Nous les présenterons au Directeur Général lors de notre prochain rendez-vous, le 11 janvier prochain.

ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTERESSER :

[INTERSYNDICALE] Sondage des SPP de catégorie C du SDIS 33 sur la refonte de la filière

[INTERSYNDICALE] Sondage des SPP de catégorie C du SDIS 33 sur la refonte de la filière

Chers collègues du SDIS de la Gironde,

Une inter-syndicale CFDT SDIS 33 / CGT SDIS 33 / SA SPP PATS / SNSPP-PATS FO 33 / SUD SDIS 33 / UNSA-SDIS 33 vous propose de répondre à un sondage sur la mise en place de la refonte de la filière avant le 1er janvier 2020.

En l’état actuel des textes (chiffres communiqués par l’administration) 100 à 150 caporaux (-chefs) titulaires des UV Chef d’agrès une équipe sur 216 nommables, 400 à 450 sergents titulaires des UV CA tout engin sur 443 nommables et 200 adjudants titulaires des UV (chef de groupe) vont, en l’absence de nomination au grade supérieur, perdre leur fonction.

Cela va entraîner, pour une grande majorité, une perte de salaire non négligeable ( prime de responsabilité et NBI).

Pour poursuivre notre action, nous vous proposons un sondage pour connaître votre avis.

Nous comptons donc sur vous tous pour vous impliquer dans ce sondage.

Cette démarche est pour vous, car vous êtes les acteurs premiers de ce mouvement.

Votre implication donnera du sens à ce mouvement avec pour objectif de réussir.

La première de ces actions est la réponse à ce questionnaire.

Seuls les SPP du SDIS 33 peuvent répondre à ce questionnaire. Tous les agents non identifiés ou ne correspondant pas aux grades concernes seront exclus du sondage.

REPONSE SOUHAITEE AVANT LE 19 OCTOBRE 2017

ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTERESSER :

Précisions et explications sur la grève nationale du mercredi 19 octobre 2016

Précisions et explications sur la grève nationale du mercredi 19 octobre 2016

Comme vous le savez, l’UNSA-SDIS de France appelle à la grève du mercredi 19 octobre 8h au jeudi 20 octobre 8h.
Pour ceux qui s’interrogent sur les raisons qui motivent ce mouvement national et face aux critiques d’autres organisations syndicales, veuillez trouver ci-joint des précisions et explications détaillées :

 

explications-greve


hello