Lancement de l’expérimentation des caméras piéton au SDIS de la Gironde

Lancement de l’expérimentation des caméras piéton au SDIS de la Gironde

Suite au groupe de travail et pour lutter contre les agressions que les sapeurs-pompiers subissent presque quotidiennement, le SDIS de la Gironde participe à l’expérimentation de caméras piéton à l’instar de la police nationale.

Synthèse du groupe de travail sur les agressions des sapeurs-pompiers sur opération – Courrier du Président du SDIS 33 – 4 novembre 2019

Synthèse du groupe de travail sur les agressions des sapeurs-pompiers sur opération – Courrier du Président du SDIS 33 – 4 novembre 2019

Vous trouverez ci-dessous le courrier du Président du SDIS 33 ainsi que le document synthétique des dispositions qui vont être mises en œuvre après un travail collectif de toutes les organisations syndicales.

L’UNSA-SDIS33 a été partie prenante de ce travail et force de propositions durant les dix mois de travail.

Nous restons à votre disposition pour plus d’informations.

Synthèse du groupe de travail sur les agressions des sapeurs-pompiers sur opération – Courrier du Président du SDIS 33 – 4 novembre 2019

L’UNSA-SDIS33 défend vos droits

Toujours soucieux de défendre au mieux nos adhérents, nous vous proposons un nouvel outil qui vous apportera les conseils nécessaires et l’accompagnement de notre équipe juridique si vous êtes victimes d’une agression.

Nous avons donc créé un onglet « AGRESSIONS » sur le site et sur l’application UNSA-SDIS33.

– OUTIL AGRESSION –

Site Web & Application Mobile

[UNSA-SDIS de FRANCE] Villeneuve-Saint-Georges : un pompier mortellement poignardé lors d’un secours à personne !

[UNSA-SDIS de FRANCE] Villeneuve-Saint-Georges : un pompier mortellement poignardé lors d’un secours à personne !

Un pompier de Paris de 27 ans a été tué ce mardi à Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne) à l’arme blanche par un homme de 31 ans, qui a également grièvement blessé un autre pompier.

Les jours du second pompier de Paris qui a également été grièvement blessé, un sergent de 34 ans, ne sont toutefois plus en danger, a précisé la PP dans un communiqué.

L’auteur de l’agression, qui souffrirait de schizophrénie, a été interpellé.

Dans un communiqué, le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb et la ministre des Armées, Florence Parly, ont fait part de leur « plus profonde émotion et leur grande tristesse ». « Malgré les premiers secours donnés par son coéquipier et les soins prodigués par ses camarades et les équipes médicales (…) le sapeur-pompier de première classe n’a pas pu être ramené à la vie », déplorent-ils.

Nos premières pensées vont directement pour la famille du militaire de 27 ans tué sur l’intervention et celle de son collègue blessé. Nous apportons également tout notre soutien aux collègues de Villeneuve-Saint-Georges.

Même si, en l’occurence, il semble s’agir de l’acte d’un déséquilibré, les sapeurs-pompiers sont trop souvent la cible d’agressions inacceptables. 

 

Dès le 25 septembre 2014, l’UNSA SDIS de France interpellait Bernard CAZENEUVE, ministre de l’interrieur, des agressions contre les sapeurs-pompiers.

 

L’UNSA-SDIS de FRANCE demande :     

     

  • Le recensement des services d’incendie et de secours n’ayant pas encore mis en place de protocole SDIS / gendarmerie /police concernant les dépôts de plainte.
  • La systématisation des dépôts de plaintes et de l’accompagnement des agents.
  • La mise en place systématique de la protection fonctionnelle des agents.
  • L’anonymisation des dépôts de plainte.
  • L’interdiction des bandes patronymiques sur les uniformes (nom de l’agent).
  • L’attribution de la Nouvelle Bonification Indiciaire dite « quartiers prioritaires ».
  • Le renforcement des procédures opérationnelles interservices et des formations ad hoc.
  • Des campagnes d’information : communication, médias, réunions publiques, etc.
  • La généralisation de dispositifs techniques : renforcement des vitres et pare-brises des engins (verre spécial, film sécurité, etc.), couvertures anti-feu dans les habitacles, etc.