[Sénat] Une victoire pour l’UNSA-SDIS de FRANCE mais surtout pour les PATS !

[Sénat] Une victoire pour l’UNSA-SDIS de FRANCE mais surtout pour les PATS !

[SENAT]

Nous y étions entendus dans le cadre de l’examen de la proposition de loi pour la représentation des personnels administratifs, techniques et spécialisés au sein des conseils d’administration des SDIS (CASDIS).

« Il est temps de reconnaître pleinement le rôle des 11.500 dans les SDIS ».

Une revendication de longue date pour l’UNSA-SDIS de France :
C’est une revendication que nous portons depuis notre création en 2014 : permettre aux PATS de siéger aux Commissions Administratives et Techniques (CATSIS) ainsi qu’au Conseil d’Administration (CASDIS), à l’instar des composantes SPP et SPV.

Et c’est ce message que nous martelions encore le 11 décembre 2017 alors que nous étions reçus place Beauvau pour une réunion bilatérale avec Madame Jacqueline GOURAULT, Ministre auprès du Ministre de l’intérieur.

Que contient la proposition de loi ?
Cette proposition de loi, enregistrée à la présidence du sénat le 26 juin 2018, viendrait compléter l’article L. 1424-24-5 du code général des collectivités territoriales par un 5° ainsi rédigé : « 5° Un représentant des fonctionnaires territoriaux du service d’incendie et de secours n’ayant pas la qualité de sapeur-pompier professionnel élu dans des conditions fixées par décret. »

Ce que l’UNSA-SDIS de FRANCE a proposé :
Nous avons fait savoir au sénateur Loïc HERVÉ que nous étions extrêmement favorables à voir aboutir cette disposition en faveur des PATS. Et nous avons proposé deux amendements :

 

  • Dans le souci d’une représentativité la plus large possible, nous avons proposé que les agents contractuels soient également intégrés au collège des électeurs.
  • Par parallélisme des formes, nous souhaiterions qu’à l’instar des collèges SPP et SPV, les PATS puissent disposer de 2 représentants en CASDIS : catégorie C et AB.
    Mais quoiqu’il en soit, nous soutiendrons ce texte qui va dans le bon sens !

[PATS & SPP] Comptabilisation des heures de formations effectuées – 3ème courrier du 16 octobre 2018

[PATS & SPP] Comptabilisation des heures de formations effectuées – 3ème courrier du 16 octobre 2018

dossier temps de formation

L’UNSA-SDIS33 interpelle pour la 3ème fois le Président au sujet du temps de formation afin que la loi s’applique pour l’ensemble des agents du SDIS 33.

historique des courriers envoyés

Comptabilisation des heures de formations effectuées par les PATS : l’UNSA-SDIS33 fait des propositions – Courrier du 30 janvier 2018

Comptabilisation des heures de formations effectuées par les PATS : l’UNSA-SDIS33 fait des propositions – Courrier du 30 janvier 2018 …

Comptabilisation des heures de formations effectuées par les PATS – Réponse du Président

Comptabilisation des heures de formations effectuées par les PATS – Réponse du Président …

Comptabilisation des heures de formations effectuées par les PATS – 2ème courrier du 22 février 2018

Comptabilisation des heures de formations effectuées par les PATS – 2ème courrier du 22 février 2018 …

[PATS] Comptabilisation du temps de formation : l’UNSA-SDIS33 persévère !!

Comptabilisation du temps de formation : l’UNSA-SDIS33 persévère !!

[PATS & SPP] Comptabilisation des heures de formations effectuées – 3ème courrier du 16 octobre 2018

Comptabilisation des heures de formations effectuées par les PATS – 3ème courrier du 16 octobre 2018 …

[Proposition de loi] Vers une vraie reconnaissance des PATS

[Proposition de loi] Vers une vraie reconnaissance des PATS

[Proposition de loi]

Vers Une Vraie Reconnaissance Des PATS

C’est une revendication de l’UNSA-SDIS de FRANCE, en faveur des Personnels Administratifs et Techniques (PATS), qui est sur le point d’aboutir :

« Il est temps de reconnaître pleinement le rôle des 11.500 dans les SDIS ».

C’est le message que nous martelions encore le 11 décembre 2017 alors que nous étions reçus place Beauvau pour une réunion bilatérale avec Madame Jacqueline GOURAULT, Ministre auprès du Ministre de l’intérieur.

Parmi nos revendications, la possibilité pour les PATS de siéger aux Commission Administrative et Technique (CATSIS) et au Conseil d’Administration (CASDIS), à l’instar des composantes SPP et SPV.

C’est tout le sens d’une proposition de loi enregistrée à la présidence du sénat le 26 juin 2018. Ainsi, l’article L. 1424-24-5 du code général des collectivités territoriales serait complété par un 5° ainsi rédigé :

« 5° Un représentant des fonctionnaires territoriaux du service d’incendie et de secours n’ayant pas la qualité de sapeur-pompier professionnel élu dans des conditions fixées par décret. »

– Une bonne nouvelle pour les 11.500 personnels administratifs et techniques qui œuvrent quotidiennement dans les SDIS  –

La Commission Consultative Paritaire (CCP)

La Commission Consultative Paritaire (CCP)

A compter de décembre 2018 seront créées les CCP qui prendront en charge les décisions individuelles des agents contractuels. Tout comme les CAP, il existera les CCP A, les CCP B et les CCP C. L’UNSA-SDIS33 veut présenter des listes pour les CCP, faites le savoir aux agents contractuels et qu’ils prennent contact avec nous !

Pour connaître la composition et les compétences de la CCP, nous avons réalisé un document synthétique.

ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTERESSER :
Comptabilisation des heures de formations effectuées par les PATS – 2ème courrier du 22 février 2018

Comptabilisation des heures de formations effectuées par les PATS – 2ème courrier du 22 février 2018

Le 30 janvier dernier, nous envoyions un courrier au Président pour demander la fin des formations de 6h00 pour qu’enfin UNE JOURNEE DE FORMATION SOIT EGALE A UNE JOURNEE EFFECTIVE DE TRAVAIL .

Le 13 février dernier, nous recevions une réponse du Président qui refusait notre proposition  .

Convaincus que les PATS du SDIS doivent être considérés de la même manière que les agents du Conseil Départemental de la Gironde, nous avons répondu et argumenté à nouveau notre requête.

Veuillez découvrir ci-dessous la réponse du Président (2 pages) :

ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTERESSER :

Comptabilisation des heures de formations effectuées par les PATS  – Réponse du Président

Comptabilisation des heures de formations effectuées par les PATS – Réponse du Président

Le 30 janvier dernier, nous envoyions un courrier au Président pour demander la fin des formations de 6h00 pour qu’enfin UNE JOURNEE DE FORMATION SOIT EGALE A UNE JOURNEE EFFECTIVE DE TRAVAIL (⚭).

Nous venons de recevoir sa réponse par courrier … réponse qui ne nous convient évidement pas et qui nous oblige donc à lui répondre à notre tour en détaillant encore plus notre argumentation (courrier à découvrir prochainement).

Dans tous les cas, nous irons jusqu’au bout de notre démarche car nous sommes convaincus que notre action est juste.

Veuillez découvrir ci-dessous la réponse du Président (2 pages) :

ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTERESSER :

Comptabilisation des heures de formations effectuées par les PATS : l’UNSA-SDIS33 fait des propositions – Courrier du 30 janvier 2018

Comptabilisation des heures de formations effectuées par les PATS : l’UNSA-SDIS33 fait des propositions – Courrier du 30 janvier 2018

Depuis des années, les PATS du SDIS de la Gironde doivent des heures à leur Administration après une journée de formation … une spécificité du SDIS 33 semble-t-il.

Afin d’être en conformité avec la loi et harmoniser notre fonctionnement avec celui des autres administrations, l’UNSA-SDIS33 interpelle son Président pour demander la fin des formations de 6h00 pour qu’enfin UNE JOURNEE DE FORMATION SOIT EGALE A UNE JOURNEE EFFECTIVE DE TRAVAIL.

 

Veuillez découvrir ci-dessous le courrier envoyé le 30 janvier 2018 :

ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTERESSER :

Courrier envoyé au Président et aux élus du Conseil d’Administration du SDIS de la Gironde – 5 décembre 2017

Courrier envoyé au Président et aux élus du Conseil d’Administration du SDIS de la Gironde – 5 décembre 2017

Malgré l’assurance d’un maintien de salaire, le RIFSEEP validé lors du dernier comité technique (bien qu’on ait voté contre) a des points clés à approfondir et à retravailler, comme il a été discuté dans le groupe de travail demandé dès juillet par notre organisation syndicale.

Dans cette continuité et comme nous vous l’avions indiqué, nous continuons notre travail car nous sommes persuadés que le RIFSEEP est encore améliorable pour les PATS.

Veuillez trouver ci-dessous le courrier envoyé au Président et aux élus du SDIS de la Gironde :

ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTERESSER :

hello